La marque employeur est l’image et la réputation qu’une entreprise projette en tant qu’employeur auprès de ses collaborateurs potentiels, actuels et passés. C’est la promesse de valeur que l’entreprise offre à ses employés, décrivant son environnement de travail, sa culture d’entreprise, ses avantages et ses opportunités de développement professionnel.

Avec la compétitivité en croissance permanente du marché du travail, il devient crucial pour les entreprises de développer leur marque employeur. Celles qui réussissent à développer et à maintenir une marque employeur solide ont un avantage stratégique pour attirer et retenir les meilleurs talents.

C’est pour ça qu’aujourd’hui, on vous présente 5 axes pour améliorer votre marque employeur !

 

Les valeurs de l’entreprise

La première chose à faire pour développer sa marque employeur est de communiquer sur les valeurs de son entreprise.
Les valeurs définissent l’identité et la culture de l’entreprise. Elles permettent de créer une vision commune et d’attirer des talents alignés sur ces valeurs.
En mettant l’accent sur des valeurs fortes et qui les représentent telles que l’intégrité, l’innovation ou l’inclusion. Les entreprises peuvent attirer les meilleurs candidats, mais aussi créer un sentiment d’appartenance et de motivation.
Pour les définir, on vous recommande de faire un brainstorming avec vos équipes pour dégager les valeurs communes à tous les employés !

 

Les conditions de travail

Si vous recherchez à améliorer votre marque employeur, il est nécessaire de réfléchir à vos conditions de travail. Un environnement de travail positif et agréable favorise l’engagement des employés. Il augmente leur productivité et réduit le taux de rotation. Des conditions de travail équilibrées et favorables au bien-être sont un argument de taille pour attirer les collaborateurs. Prenons l’exemple de Waalaxy, start-up montpelliéraine, qui a mis en place des conditions de travail très attractives :

  • Pas d’horaires fixes
  • Petits-déjeuners offerts
  • Fruits de saison en libre-service
  • Café/thé illimité
  • Hammam, hamac, piscine à boule, baby-foot, table de ping-pong au bureau
  • Salle de sport et compléments alimentaires offerts
  • Terrasse pour bronzer
  • Congés illimités
  • Et d’autres encore !

 

Recrutement et onboarding

Ces étapes clé influencent la première impression des nouveaux employés et leur intégration réussie dans l’entreprise. Un processus de recrutement transparent, axé sur l’expérience candidat montre l’engagement envers ses employés potentiels. Cela permet aussi de ne pas donner une mauvaise image de l’entreprise aux candidats refusés. Pour en savoir plus à ce sujet, voici un article de Welcometothejungle !
De plus, un onboarding bien structuré permet aux nouveaux employés de se sentir valorisés. Ainsi soutenus et prêts à contribuer rapidement à la réussite de l’entreprise. Cela renforce la réputation de l’entreprise. En tant qu’employeur de confiance et améliore l’engagement des employés à long terme.
Nous donnons plus de détails à ces sujets dans notre article sur l’onboarding.

 

L’offboarding

L’offboarding est le processus d’accompagnement des salariés lorsqu’ils quittent l’entreprise. C’est la dernière image que vos collaborateurs garderont de vous, alors c’est important de la soigner !
D’autant plus, avec sites internet comme Glassdoor, qui permettent à vos collaborateurs de vous noter en ligne anonymement.

Si vous voulez en savoir plus : Pourquoi et comment soigner le processus d’offboarding ?

 

Les réseaux d’anciens

Et oui ! Même une fois que le collaborateur a quitté l’entreprise, il a toujours un rôle à jouer !
Les réseaux d’anciens sont un excellent moyen de développer l’attractivité d’une entreprise, par différents aspects. Faire de ses anciens, des ambassadeurs de votre marque par exemple. Mettez un système de mentorat entre nouveaux et anciens, organisez des événements qui réunissent anciens et nouveaux… Les options sont nombreuses pour créer une solide communauté, avec un sentiment d’appartenance fort !

En bonus, la mise en place d’une politique de gestion des anciens, amène à retravailler avec ses anciens collaborateurs différemment. Par exemple avec salariés boomerang, freelances, fournisseurs ou clients ! Pour en savoir plus, on vous recommande la lecture de l’échange avec Sarah Taleb. Sarah nous a expliqué comment Mazars gère ses anciens collaborateurs !

 

Ces entreprises qui excellent dans le maniement de la marque employeur

Pour finir cet article, prenons l’exemple d’entreprises qui se sont créé une marque employeur hors norme.

Nous avons vu tout à l’heure l’exemple de Waalaxy et de ses conditions de travail hors normes. Mais cela ne s’arrête pas là ! Concernant la culture de l’entreprise, Waalaxy associe une culture du fun (d’où la piscine à boules) et une culture inclusive ! Et ce pari à l’air d’être gagnant. Puisque l’entreprise est passée de 0 à 8 millions d’euros de revenus annuels en moins de 4 ans !

Un autre exemple marquant d’entreprise qui possède une marque employeur unique, c’est Alan. Ils n’ont pas pas d’horaires fixes, pas de manager, ni de réunion. Leurs grilles de salaires est publiques, congés paternité allongés (5 semaines), télétravail, congés illimités, etc.

Beaucoup d’autres entreprises possèdent une marque employeur très forte. Parmi elles, Décathlon, Google, Mazars, ou encore l’Oréal se démarquent particulièrement. Je vous invite à découvrir l’article de Vidéosrh qui montre 12 exemples de marque employeur à suivre.

 

 

Il est important de rappeler qu’investir dans sa marque employeur est un investissement à moyen-long terme ! Le chemin pour être reconnu comme une entreprise avec une marque employeur forte est long. À terme, vous attirez les meilleurs talents et vous aurez un réel argument pour vous démarquer !